Les yeux d'or


Chevêchette femelle nettoyant la loge

Nous avons la chance d'avoir une faune nocturne très variée en Suisse. Cette année, je décide de me concentrer un peu plus sur la Chevêchette d'Europe. Une petite chouette d'environ 17cm seulement ! Il s'agit du plus petit rapace nocturne d'Europe. Il vit principalement dans les forêts de conifères, en régions montagneuses. Automne 2019, je m'aventure dans les montagnes du Jura pour écouter les chants territoriaux de la Chevêchette. Après plusieurs heures de prospection dans plusieurs secteurs, j'entends quelques chants provenant de mâles. J'enregistre les secteurs pour le printemps.






Printemps 2020, il est temps pour moi de retourner dans les secteurs positifs de l'automne passé. Comme pour toute recherche, il y a souvent du négatif, mais une loge est tout de même occupée. Il se fait tard pour tenter de prendre une photo, mais un moment très complice entre ce couple de Chevêchette et moi-même se prépare.

Après quelques jours d'attente, je retourne vers la loge pour un shooting de toute la famille. La femelle est encore dans la loge, mais sort très souvent pour chasser. J'ai même droit à un petit coucou d'un jeune qui sort timidement la tête de la loge.


Jeune Chevêchette d'Europe dans la loge

J'informe mon collègue qui est responsable du suivi et du baguage de la Chevêchette dans le Jura que nous pourrons bientôt intervenir dans la loge pour baguer les jeunes.

Une semaine d'attente, puis nous intervenons sur le site pour la séance de baguage. C'est une première pour moi, je reste donc spectateur, attendant que mon équipier sorte 6 petites boules de plumes de la loge.

6 jeunes Chevêchette d'Europe pendant le baguage

J'ai déjà bagué plusieurs espèces d'oiseaux nocturnes, mais là je suis très surpris par la taille, ce qui n'est pas surprenant au vue de la petite taille une fois adulte. Dans la loge, ils sont toujours couchés, ils ne tiennent d'ailleurs pas debout dès que nous les posons au sol (seul 1-2 parviennent à tenir un peu debout mais sans plus, ils n'arrivent même pas à se déplacer).

Femelle Chevêchette d'Europe depuis la loge attendant le mâle

Après cette petite séance de baguage, nous marchons une quinzaine de minutes en direction d'une loge peut-être utilisée par un pic noir. Ces séances de baguages ne sont pas comme en plaine. Il faut énormément marcher, et ce avec tout le matériel (grande échelle, sac avec le matériel de capture ainsi que le matériel de baguage).



Pour conclure, j'ai vécu une très belle aventure, avec comme toujours beaucoup d'apprentissages concernant nos amis les nocturnes.



12 vues0 commentaire