Sur les traces du Grand-duc d'Europe


2020 sera pour nous tous une année qui restera dans nos mémoires. Pour ma part, elle le sera encore plus, découvrez-en la raison.







Quatre ans de recherche avec de nombreuses écoutes, bien trop souvent négatives. Des écoutes dans une région où cette espèce est encore très peu, voir quasiment pas installée. Après un hiver 2019 très riche en écoutes positives, quelle joie de trouver quatre couples. En collaboration avec le service concerné, je me propose au suivi d'un couple.




Les mois passent et malheureusement les mauvaises nouvelles arrivent. Les trois couples sont des échecs. Pour l'un d'entre eux, c'est la pire des situations : l'homme, le nuisible. Nous sommes une des plus grandes problématiques dans le dérangement des oiseaux nicheurs, et là nous en avons encore une fois la preuve : un champignonneur s'est aventuré trop près du nid où se trouvait la femelle. Après de longues minutes de dérangement, elle décide de partir, et malheureusement de ne plus jamais revenir. Le dérangement humain (escalade, promeneur) est une des causes principales des échecs pour le Grand-duc d'Europe.


De mon côté, impossible de trouver le nid depuis le bas de la falaise et une prospection à cette période de l'année dans la falaise elle-même est impossible. Mes observations resteront donc depuis le bas de la falaise à très grande distance. Passablement de monde se promènent aux heures de mes observations et ces derniers me posent beaucoup de questions. Ainsi, j'arrête totalement mes observations pour ne pas aiguayer des soupçons supplémentaires.


Fin août, les jeunes sont grands donc la situation devient parfaite pour faire une écoute. Quelle ne fut ma surprise quand des cris se sont fait entendre dans la falaise ! A peine dix minutes après la première écoute, un jeune s'envole et passe juste au-dessus de moi pour finir par se poser sur un perchoir à une cinquantaine de mètres de ma position.

Un moment inoubliable pour moi, que je vous partage en image; de tout cœur, je souhaite une longue vie à ces deux jeunes Grands-ducs d'Europe.



8 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

Les photos présentées sur stevephoto.ch sont soumises aux droits d'auteur et ne sont par conséquent pas libres de droit. © 2004 by Steve Fontana